Fibromyalgie, syndrome du côlon irritable, dépression. Que faire?

Le régime anti-inflammatoire    est un régime alimentaire conçu pour prévenir ou réduire l’inflammation chronique de bas grade, un facteur de risque important dans un certain nombre de problèmes de santé et plusieurs maladies majeures. Le régime anti-inflammatoire typique met l’accent sur les fruits, les légumes, les protéines maigres, les noix, les graines et les graisses saines.

Vue d’ensemble   En raison de facteurs liés au mode de vie tels que le    stress et le manque d’exercice,    une inflammation chronique se produit lorsque le système immunitaire libère des produits chimiques destinés à lutter contre les infections et les blessures bactériennes et virales,    même s’il n’y a pas d’envahisseurs étrangers à combattre. Étant donné que nos aliments affectent le niveau d’inflammation de notre corps, on pense que le    régime anti-inflammatoire réduit l’inflammation chronique et aide à prévenir ou à traiter les conditions suivantes:   allergies   , maladie d’Alzheimer,    arthrite   , asthme, cancer,    dépression,     diabète, goutte,    maladie cardiaque, maladie inflammatoire de l’intestin   (telle que colite ulcéreuse et maladie de Crohn),   syndrome du côlon irritable    et accident vasculaire cérébral. 
Types d’aliments à manger Les   recherches suggèrent que les personnes qui consomment beaucoup de légumes, de fruits, de noix, de graines, d’huiles saines et de poisson peuvent avoir un risque réduit de maladies inflammatoires. De plus, les substances présentes dans certains aliments (en particulier les antioxydants et les acides gras oméga-3) semblent avoir des effets anti-inflammatoires. 

Les aliments riches en antioxydants comprennent:   • Les baies (comme les bleuets, les framboises et les mûres) • Les     cerises   • Les pommes • Les artichauts • Les avocats • Les légumes à feuilles vert foncé (comme le chou frisé, les épinards et le chou frisé) • Les patates douces • Le brocoli • Les noix (comme les noix, les amandes, noix, noix) • Haricots (comme les haricots rouges, les haricots pinto et les haricots noirs) • Grains entiers (comme l’avoine et le riz brun) •     Chocolat noir    (au moins 70 pour cent de cacao) Les
aliments riches en acides gras oméga-3 comprennent:    ♦ Poisson bleu (comme le saumon, le hareng, le maquereau, les sardines et les anchois) ♦ Graines de lin ♦ Noix ♦ Aliments enrichis en oméga-3 (y compris les œufs et le lait) Il est également prouvé que certaines herbes et épices culinaires, comme le gingembre, le    curcuma  et l’ail peut aider à soulager l’inflammation. 
Aliments à éviter   Les acides gras oméga-6    (un type d’acide gras essentiel que l’on trouve dans un large éventail d’aliments) sont connus pour    augmenter la production de produits chimiques inflammatoires dans le corps.  Étant donné que les acides gras oméga-6 aident à maintenir la santé des os, régulent le métabolisme et favorisent la fonction cérébrale, vous    ne devez pas les supprimer complètement de votre alimentation. Cependant, il est important d’équilibrer l’apport d’acides gras oméga-6 avec l’apport d’acides gras oméga-3 pour maintenir l’inflammation sous contrôle. Les aliments riches en acides gras oméga-6 comprennent: ♣ Viande ♣ Produits laitiers (comme le lait, le fromage, le beurre et la crème glacée) ♣ Margarine ♣ Huiles végétales (comme le maïs, le carthame, le soja, les arachides et l’huile de coton) Au lieu des huiles végétales, choisissez des huiles telles que les olives et les avocats, et des études montrent qu’une consommation élevée d’aliments à indice glycémique élevé tels que le    sucre et les céréales raffinées, comme ceux que l’on trouve dans le pain blanc et de nombreux aliments transformés, peut accélérer l’inflammation.  Évitez les boissons sucrées, les glucides raffinés, les desserts et les collations transformées.

Les avantages d’un régime anti-inflammatoire   De plus en plus de recherches suggèrent qu’un    régime anti-inflammatoire peut jouer un rôle clé dans de nombreux problèmes de santé.  Une étude a évalué l’association entre l’inflammation due à l’alimentation (mesurée par un indice inflammatoire pour l’alimentation) et l’athérosclérose (accumulation de plaque dans les artères) chez les femmes de plus de 70 ans. Les chercheurs ont découvert que les scores d’indice inflammatoire du régime alimentaire étaient associés à l’athérosclérose subclinique et à la    mort liée aux maladies cardiaques.
Idées de repas   Petit-déjeuner:    smoothie petit-déjeuner , chia bun, flocons d’avoine. Déjeuner:    salade de quinoa et légumes, soupe, saumon grillé. Sandwichs:   myrtilles fraîches, salade de pommes et beurre de noix, noix, pouding aux graines de chia, guacamole. Boissons:   gingembre et curcuma, lait de soja, jus vert, smoothie vert, tisane, curcuma, thé vert. Conseils pour suivre un régime   anti-  inflammatoire  • Mangez cinq à neuf portions de fruits et légumes riches en antioxydants chaque jour • Limitez votre consommation d’aliments riches en acides gras oméga-6, tout en augmentant votre consommation d’aliments riches en acides gras oméga-3 comme les graines de lin, les noix et les poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau et le hareng) • Remplacez la viande rouge par des sources de protéines plus saines comme le poulet maigre, le poisson, le    soja, haricots et lentilles. Remplacez la margarine et les huiles végétales par les graisses plus saines que l’on trouve dans l’huile d’olive, les noix et les graines. • Au lieu de choisir des grains raffinés, choisissez des grains entiers riches en fibres tels que l’avoine, le quinoa, le riz brun, le pain et les pâtes dont les grains entiers sont le premier ingrédient • Au lieu d’assaisonner vos aliments avec du sel, vous pouvez rehausser le goût avec des herbes inflammatoires comme l’ail, le gingembre et le curcuma.
Choisissez parmi une sélection de ces délicieux aliments riches en antioxydants 

peut aider à réduire l’inflammation en combinaison avec de l’exercice et une 
bonne nuit de sommeil,    ce qui peut améliorer les marqueurs inflammatoires et 

réduire éventuellement    le risque de nombreuses maladies.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!